Sanctions: le Club de Mendy et son président en eaux troubles

10 mars 2022 à 12h45

 L’avenir du Club de Edouard Mendy est très incertain. Avec le conflit russo-ukrainien et les sanctions qui s’en sont suivies, le propriétaire du Club s’était empressé de confier le club à la fondation et d’annoncer sa cession. Mais, le gouvernement anglais n’a pas tardé à abattre sa sanction.

Le gouvernement anglais vient de sanctionner sept oligarques russes dont les avoirs se chiffrent à 15 milliards de livres sterling. «Le propriétaire du Chelsea FC voit ses avoirs gelés. Sanction assortie d'une interdiction de transactions avec des particuliers et entreprises britanniques, une interdiction de voyager et de transport», a informé, ce jeudi, l’Etat britannique.

Pour l'instant, afin de préserver le côté sportif, le gouvernement anglais a publié «une licence autorisant la poursuite d'un certain nombre d'activités liées au football à Chelsea». Cela inclut les autorisations pour le club de continuer à jouer des matchs et d'autres activités liées au football pour « protéger la Premier League, la pyramide du football au sens large, les supporters fidèles et d'autres clubs.»

Mais, les autorités anglaises précisent que cette licence n'autorisera que certaines actions explicitement nommées pour s'assurer que «la personne désignée n'est pas en mesure de contourner les sanctions britanniques».

Et de préciser qu’un gel des avoirs empêche tout citoyen britannique ou toute entreprise au Royaume-Uni de traiter avec des fonds ou des ressources économiques qui sont détenus ou contrôlés par la personne et qui sont détenus au Royaume-Uni. Ce qui veut dire que le propriétaire de Chelsea est d’ores et déjà coupé du club et de ses ressources.

Roman Abramovich est, jusqu’ici, propriétaire du Chelsea Football Club, d'une valeur de plus de 9 milliards de livres sterling. Il détient aussi des participations dans le géant de l'acier Evraz et Norilsk Nickel. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article