Les personnes impactées par le MCA-Sénégal II seront indemnisées

29 octobre 2021 à 00h00

Les personnes impactées par les projets d’accès universel à l’électricité mis en œuvre par le Millennium Challenge Account-Sénégal II (MCA-Sénégal II) dans la banlieue de Dakar, seront indemnisées, a assuré jeudi, son directeur général, Oumar Diop.

"Qui dit projet d’envergure autour de Dakar, parle forcément de déplacement de populations parce qu’en effet, on a des réseaux souterrains qui vont être réalisés sur toute la banlieue. Mais aujourd’hui, au niveau de MCA-Sénégal II, nous allons nous efforcer pour que toutes les personnes qui seront impactées soient bien indemnisées, conformément aux normes", a-t-il dit.
 
Ces réseaux souterrains, a-t-il précisé, vont aller de Kounoune jusqu’à Patte-d’Oie, et vont par conséquent, "traverser toute la banlieue", notamment "toute la partie Rufisque et la partie Pikine".
 
M. Diop s’exprimait à l’occasion de l’atelier d’information organisé par le MCA-Sénégal II pour sensibiliser les parties prenantes sur le recensement et les enquêtes socioéconomiques du Plan d’action de réinstallation (PAR) du projet transport et sur les normes de performances de la Société Financière Internationale (SFI).
 
L’adjointe au préfet de Dakar, Ndioro Sarr, a pour sa part, salué l’importance de ce projet majeur qui vise à améliorer l’accès, la qualité et le coût de l’électricité à termes.
 
Dans cette perspective, elle a annoncé la mise en place d’une commission départementale de recensement et d’évaluation des impenses qui sera chargée au moment venu, de recenser l’ensemble des personnes qui seront sur le tracé du projet.
 
"Toutes ces personnes, une fois recensées, seront indemnisées, avant le démarrage des travaux proprement qui seront effectués, conformément aux exigences, dans une dynamique du respect des normes environnementales et sociales", a de son côté assuré le chef du département qualité sécurité environnement de la société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC).
 
D’un montant global de 600 millions de dollars soit, 360 milliards de francs CFA, dont une subvention de 550 millions de dollars (du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et une contribution du gouvernement du Sénégal de 50 millions de dollars, ce programme quinquennal (2020-2025) d’accès universel à l’électricité est axé sur trois projets.
 
Le premier projet vise à moderniser et renforcer le réseau de transport de la société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec). 
 
Ce programme ambitionne également, à terme, d’améliorer de manière conséquente l’accès à l’électricité, surtout dans les zones péri-urbaines et rurales, mais aussi le cadre légal propice à l’amélioration de la viabilité financière et à la bonne gouvernance du secteur pour une fourniture d’électricité en quantité et en qualité.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article