Même sans Messi ni Ronaldo, ce Clasico sera chaud !

28 October 2018 - 74 vues

Le premier Clasico de la saison entre le FC Barcelone et le Real Madrid, dimanche après-midi (16h15) au Camp Nou, vaudra le détour malgré l’absence de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Pour la première fois depuis 2007, le Clasico se jouera sans Lionel Messi, ni Cristiano Ronaldo. L’un est blessé au coude droit et l’autre évolue désormais à la Juventus. Les aficionados de la Liga, qui depuis onze ans attendent ce choc autant pour l’affiche en elle-même que pour l’affrontement entre ces deux légendes du football, pourraient donc être en partie déçus. Ce premier FC Barcelone-Real Madrid de la saison promet pourtant d’être une nouvelle fois palpitant.

 

"Le Clasico n’est pas moins le Clasico parce que Cristiano et Messi ne sont pas là, estime ainsi Ernesto Valverde, l’entraîneur catalan. Avant, il y avait aussi de la tension, des bons joueurs, de la rivalité. Il y avait même des porcelets qui volaient…" Une référence à la tête de cochon jetée au Camp Nou sur le "traître" Luis Figo, passé d’un club à l’autre en 2000. Il faut effectivement s’attendre à une rencontre électrique dimanche (16h15), et ce pour plusieurs raisons.

Lopetegui, dernière ?

Pour la Maison Blanche, ce Clasico est déjà à double tranchant. Seulement septièmes du classement, à quatre points du Barça, les Merengues restent sur trois revers et un nul en championnat et seraient donc distancés dans la course au titre en cas de défaite. Un nouveaux faux pas devrait, de plus, être fatal à un Julen Lopetegui de plus en plus contesté, plusieurs noms circulant pour le remplacer sur le banc madrilène (Antonio Conte, José Mourinho, Arsène Wenger…).

La pression sera, par conséquent, clairement sur ses épaules et celles de ses joueurs. "C'est un gros match, il n'y a pas besoin de se poser 150 questions, estime Karim Benzema, qui n’est "pas d’accord" pour changer d’entraîneur. Il faut jouer notre football et surtout avoir l'envie de gagner, pas de faire match nul ou gérer un résultat." D’autant qu’il y aura des failles à exploiter pour le Real Madrid, la défense barcelonaise n’étant pas impériale cette saison.

Suarez attendu au tournant

Même s’ils sont leaders avant cette 10e journée de Liga, les Catalans ne sont pas non plus très sereins à l’heure de recevoir leurs meilleurs ennemis. "Plus le Real Madrid est blessé et plus il est dangereux, prévient un Ernesto Valverde lui aussi fragilisé. Ils ont une bonne équipe et les qualités pour revenir. Je m’attends à un Real à son meilleur niveau." Il attend aussi beaucoup de son équipe, branchée sur courant alternatif même si les choses se sont arrangées récemment.

Luis Suarez, qui n’a marqué qu’un seul but lors des huit derniers matches, sera notamment attendu au tournant. En l’absence de "la Pulga", et alors qu’Ousmane Dembélé traverse une période délicate, le buteur uruguayen devra porter les siens offensivement. En est-il encore capable ? La question se pose. Voilà donc de quoi rendre bouillant ce Clasico, qui pourrait aussi permettre à d’autres joueurs, jusqu’ici dans l’ombre du tandem Messi-Ronaldo, d’écrire l’histoire.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article