Malang Diédhiou : "Mon seul regret, n'avoir jamais sifflé un Casa Sport-As Douanes"

23 July 2018 - 325 vues

L’arbitre international sénégalais Malang Diédhiou, qui a annoncé sa retraite jeudi dernier, a confié à l’APS que le seul son regret est de n’avoir jamais sifflé de match opposant le Casa-Sports de Ziguinchor à l’AS Douanes.

"J’aurais donné tout pour officier cette rencontre mais l’autorité n’a jamais voulu me mettre sur cette rencontre", a dit l’officier des douanes sénégalaises, natif de Badiana, dans le sud du Sénégal.

Le pire a-t-il dit c’est de n’avoir jamais arbitré ni le Casa-Sports ni l’AS Douanes, a indiqué Malang Diédhiou, ajoutant n’avoir "jamais compris" les raisons ayant conduit la Commission centrale des arbitres (CCA) à refuser de le désigner pour les matchs de ces deux gros bras du football sénégalais.

Malang Diédhiou, fêté dimanche par les ressortissants de Bessire (sud) établis à Dakar, s’est dit convaincu qu’il aurait officié "sans aucun souci" un duel entre le Casa-Sports et l’AS Douanes.

"Je pensais que M. Guèye (Amadou François Guèye) allait me désigner la saison dernière sur cette affiche, mais c’est dommage, je suis allé à la retraite sans avoir l’opportunité de siffler une telle rencontre", a-t-il insisté.

Agé de 45 ans, Malang Diédhiou a annoncé jeudi dernier de mettre fin à sa carrière, à l’occasion d’une fête offerte à son honneur par l’Association nationale des arbitres de football du Sénégal (ANAFS).

Invité à évoquer ses peines ou ses regrets dans l’arbitrage, il a rappelé un match international ayant opposé la Côte d’Ivoire au Gabon.

"Dans un cafouillage, j’ai oublié de siffler un penalty alors qu’un défenseur avait joué le pied de son adversaire avant de toucher le ballon", a-t-il rappelé, soulignant avoir vu la faute après le visionnage du match.

"C’était une faute mais sur le coup, c’était loin d’être évident", a-t-il fait savoir, assurant que les moments joie l’emportaient de loin devant les périodes de solitude au cours de sa carrière.

Il a évoqué sa désignation pour la Coupe du monde 2018 et les "deux finales de clubs retours’’ en 2016 et 2017, "des moments de consécration" pour l’officier des douanes sénégalaises qui compte désormais se consacrer exclusivement à son métier.